Définition de l'assurance CAT NAT, liste des catastrophes et fonctionnement de la franchise "catastrophe naturelle"

Nous contacter
Du lundi au vendredi, de 9h à 18h30 :
Benoit Salembier, président
benoit.salembier@add-value.fr
01 30 10 18 39
Sandra Poulmarch, responsable de placement IARD
sandra.poulmach@add-value.fr
01 30 10 18 42
Simon Febvre, directeur marketing
simon.febvre@add-value.fr
01 30 10 18 41
Pour nous rendre visite
Tour PB5 - 1 avenue du Général de Gaulle
92074 PARIS LA DEFENSE
Tour PB5 - 1 avenue du Général de Gaulle  - 92074 PARIS LA DEFENSE
Venir en RER : RER C, station Saint-Gratien
  • Via A1 - A29/E44 et A16
  • Via A81 --> A11 --> A10
  • Via A630 --> A10
  • Via A7 --> A6 --> D911 --> D17 --> N315
Du lundi au vendredi, de 9h à 18h30 :
01.30.10.18.31
Tour PB5 - 1 avenue du Général de Gaulle
92074 PARIS LA DEFENSE
Vous avez un projet, une idée, une question, échangeons !
Champs obligatoires *
Champs obligatoires *
Recherche
Accueil > Catastrophes Naturelles - CAT NAT : définition et franchise

Catastrophes Naturelles : définition et franchise pour l’assuré

        RC Professionnelle et solutions d'assurances pour les métiers du marketing et de la communication
En France, une catastrophe naturelle est assimilée à un événement naturel dont l’intensité a été anormalement élevée.
Exemples de catastrophe naturelle : tremblement de terre / séisme, inondations, coulée de boue, sécheresse, glissement de terrain, tsunami, catastrophe climatique (gel), tempête, etc.​
 
L'assurance des catastrophes naturelles : comment ça marche ?
Lorsque l’on assure ses biens en incendie, vol ou dégâts des eaux par exemple, on est obligatoirement couvert face aux dégâts résultant de catastrophes naturelles.Un assureur prend en charge un sinistre ayant pour origine une catastrophe naturelle dans la mesure où :
> l’assuré est bien garanti contre ce risque
> cet événement fait l’objet d’un arrêté interministériel paru au Journal Officiel.
Cependant, une franchise légale reste toujours à la charge de l’assuré.
> elle s’élève à 380 euros pour les biens à usage d’habitation et non à usage professionnel.
> elle est égale à 10% des dommages matériels directs pour les biens à usage professionnel.
Attention, c’est la franchise présente au contrat qui s’applique si elle s’avère plus élevée que la franchise légale. Il faut également savoir que la commission des agents et courtiers en rémunération de ce type de contrats est elle aussi fixée par la loi.
 
Définitions et produits qui pourraient vous intéresser :