Assurance Kidnapping & Enlèvement : couvrir les demandes de rançon, extorsion de fonds et détention de vos biens et de vos salariés.

Nous contacter
Du lundi au vendredi, de 9h à 18h30 :
Benoit Salembier, président
benoit.salembier@add-value.fr
01 30 10 18 39
Sandra Poulmarch, responsable de placement IARD
sandra.poulmach@add-value.fr
01 30 10 18 42
Simon Febvre, directeur marketing
simon.febvre@add-value.fr
01 30 10 18 41
Pour nous rendre visite
Tour PB5 - 1 avenue du Général de Gaulle
92074 PARIS LA DEFENSE
Tour PB5 - 1 avenue du Général de Gaulle  - 92074 PARIS LA DEFENSE
Venir en RER : RER C, station Saint-Gratien
  • Via A1 - A29/E44 et A16
  • Via A81 --> A11 --> A10
  • Via A630 --> A10
  • Via A7 --> A6 --> D911 --> D17 --> N315
Du lundi au vendredi, de 9h à 18h30 :
01.30.10.18.31
Tour PB5 - 1 avenue du Général de Gaulle
92074 PARIS LA DEFENSE
Vous avez un projet, une idée, une question, échangeons !
Champs obligatoires *
Champs obligatoires *
Recherche
Accueil > Produits d'assurance >

Kidnapping & Rançon

Choisir des consultants compétents

Dans le choix de votre assureur, le point clé n’est pas la prime mais le ou les consultants qu’ils vont utiliser en cas de problème. C’est en effet ces consultants qui vont gérer à vos côtés, pour le compte de l’assureur, l’intégralité de la crise. Leur valeur ajoutée est essentielle, tant du point de vue de leurs compétences que du point de vue des relations avec l’assureur qui fera plus confiance à un consultant avec lequel il a l’habitude de travailler.
Outre leur expérience et leurs compétences il est primordial de se renseigner sur les moyens technologiques et humains sur les zones ou vous êtes exposés que ces consultants sont à même de déployer en cas de crise.


 

La responsabilité de l'employeur

Si le débat a bien eu lieu, la légalité de ce type d’assurance n’est plus remise en question. C’est plutôt l’inverse qui est à noter car un employeur sera tenu responsable si l’un de ses salariés est victime d’un kidnapping et qu’il n’a pas mis en œuvre les garanties et la prévention nécessaires pour les protéger.
Un employeur est donc tenu de faire son possible pour la sécurité de ses salariés, y compris le paiement d’une rançon, et son assureur est en droit de lui rembourser. Seul le versement de rançons à des organismes terroristes fait l’objet de procédures d’autorisations spécifiques.
 

L'assurance Kidnapping & Rançon : protégez vos salariés en déplacement

En deux mots : C’est la garantie pour protéger vos salariés contre les risques de kidnapping, d'extorsion, de détention et de détournement à l'encontre des biens ou de personnes assurées.

  Les garanties de base de l’assurance Kidnapping & Rançon

La mise en place d'un accompagnement en cas de Kidnapping :

> les honoraires d’un prestataire spécialisé pour gérer la crise.

> les frais nécessaires à l’arrêt des menaces ou la libération des personnes ou biens détenus

> le montant de la rançon

> un capital décès ou invalidité pour les victime

Un certain nombre d'extension disponible :

> responsabilité civile de l’assuré

> relocalisation et rapatriement politique d’urgence

> perte d’exploitation

> frais de retraits consécutifs à une menace sur produits

> frais de réponse à une menace

Les montants de garantie sont exprimés par sinistre et peuvent être illimités pour les frais et honoraires chez certains assureurs alors qu’ils seront toujours limités pour la rançon et les capitaux décès et invalidité. Les prestataires utilisés par les assureurs bénéficient généralement d’une délégation de gestion de la crise qui leur permet de piloter de façon réactive le dossier.

Les polices peuvent être souscrites annuellement ou temporairement pour couvrir l’ensemble des salariés d’une entreprise, un nombre limité de salariés ou des particuliers exposés du fait de leurs voyages ou du fait de leur activité comme des personnalités connues du monde sportif ou des médias.

Exemple de sinistre en Kidnapping & Rançon : Kidnapping

Trois clients d’un tour opérateur sont victimes d’une prise d’otage en Égypte lors d’une excursion...

Le tour opérateur qui avait souscrit une police pour ses clients bénéficie de la prise en charge de la gestion de crise et des négociations par une société spécialisée mandatée par l’assureur.

Comment l'assureur est-il intervenu ?

Après 2 mois de négociations les otages sont libérés et l’assureur prend en charge les frais et honoraires de gestion pour 950 000 € ainsi que le remboursement de la rançon pour un montant de 1 500 000 €.

Exemple de sinistre couvert en Kidnapping & Rançon : Extorsion

Une société de e-commerce fait l’objet de menaces de la part de hackers qui réclament une forte somme d’argent pour lui restituer sa base de données clients qui contient notamment leurs coordonnées bancaires…

Comment l'assureur est-il intervenu ?

La société spécialisée mandatée par l’assureur prend en charge la gestion du dossier et accompagne l’assuré dans ses négociations. La base de données est restituée après deux semaines de négociation et le paiement d’une somme de 500 000 €. La somme d’argent sera récupérée suite au démantèlement du réseau de hackers sur la base des informations collectées par les consultants mandatés par l’assureur dont les honoraires et frais des consultants s'élévent à un montant de 300 000 € et sont pris en charge par l'assureur Kidnapping et Rançon.